Normes nationales relatives au Programme volontaire de certification des troupeaux à l’égard de la tremblante
(juin 2017)

6 & 7. Règles particulières, voie de certification 3

Remarque : Cette voie de certification ne s’applique pas aux chèvres.

Il existe deux façons distinctes pour les producteurs afin de préparer leur troupeau en vue de la présentation d’une demande d’inscription à cette voie de certification.

6. Dépistage génétique effectué sur le troupeau entier

6.1

Des échantillons de sang sont prélevés chez tous les moutons reproducteurs et envoyés à un laboratoire approuvé par l’ACIA à des fins de génotypage. Il faut déterminer deux fois le génotype des mâles reproducteurs136AA 171RR et, une fois celui des femelles reproductrices. (Voir les sections 3.20 et 3.21 sous Règles générales pour obtenir de plus amples renseignements.)

6.2

Une fois les résultats obtenus, toutes les femelles et tous les mâles de reproduction chez lesquels le génotype QQ en 171 (136AA 171QQ, 136AV 171QQ, 136VV 171QQ) or 136AV 171QR est déterminé sont retirés du troupeau reproducteur.

Si un sujet reproducteur maintenu au sein du troupeau s’est accouplé, il faudra déterminer le génotype de ses descendants et ainsi établir si ceux-ci peuvent aussi être conservés.

6.3

Après avoir retiré du troupeau les moutons de génotype QQ en 171(136AA 171QQ, 136AV 171QQ, 136VV 171QQ) or 136AV 171QR, le producteur met à jour son inventaire sous la supervision d’un vétérinaire accrédité pour appliquer le PVCTT, et cet inventaire doit attester que tous les moutons reproducteurs présents sont de génotype 136AA 171RR ou 136AA 171QR. À ce stade, le propriétaire du troupeau peut demander officiellement d’être admis dans le PVCTT. Si sa demande est acceptée, on attribue au troupeau le niveau A.

6.4

Dès l’admission dans le PVCTT, le producteur doit soumettre des échantillons de cerveau prélevés sur des moutons âgés de plus de 12 mois qui meurent à la ferme (cadavres d’animaux) à un laboratoire approuvé par l’ACIA pour le dépistage de la tremblante. Si aucun échantillon convenable n’a été soumis à des fins d’analyse au cours d’une période de 12 mois ou plus, on devra tuer (par abattage ou euthanasie) au moins un animal âgé de 18 mois ou plus qui est dans le troupeau depuis au moins 18 mois et soumettre au laboratoire un échantillon approprié.

Comme solution de rechange, si aucun échantillon convenable n’a été soumis à des fins d’analyse au cours d’une période de 12 mois ou plus, on pourrait permettre au producteur de demeurer inscrit au programme, au même niveau, pour une autre année (afin de lui donner le temps d’élever un animal à des fins d’abattage et d’analyse). Si le producteur est certifié, il encourra une pénalité de statut d’un an, et le statut de son troupeau sera rétrogradé, passant du niveau certifié au niveau A.

Sheep

Faits et informations concern ant la tremblante

LABRATORIES REMPLISSANT LES ESSAIS
D'OBEX POUR L'ÉTUDE DE PRÉVALENCE

Avant d’expédier tout échantillon, assurez-vous de bien lire toutes les informations concernant l’emballage et l’envoie d’échantillons.

PRAIRIE DIAGNOSTIC SERVICES Inc.

52 rue Campus
Saskatoon, SK, CANADA, S7N 5B4
Téléphone: 306-966-7316

ALBERTA AGRICULTURE AND RURAL DEPT.

Agri-Food Laboratories Branch
TSE Laboratory
6909 – 116e rue
Edmonton, AB Canada, T6H 4P2
Téléphone: 780-422-4830
Télécopieur : 780-415-4527

 

ANIMAL HEALTH LABRATORY

Laboratory Services,
(Université de Guelph)
Collège de médecine vétérinaire de l'Ontario
Édifice 49, C.P. 3612
Guelph, ON, Canada, N1H 6R8
Téléphone: 519-824-4120 X: 54544
Télécopieur: 519-821-8072

6.5

Tous les sujets reproducteurs nouvellement introduits (achetés) doivent être du génotype 136AA 171QR ou 136AA 171RR, constat qui serait fait par un laboratoire approuvé par l’ACIA. La même restriction s’applique à la semence.

6.6

Les descendants de brebis (y compris les embryons) issus d’un accouplement entre deux animaux dont au moins un est du génotype 136AA RR en 171 peuvent être conservés dans le troupeau à des fins de reproduction sans qu’il soit nécessaire d’effectuer le génotypage.

6.7

Les descendants (y compris les embryons) issus de tout accouplement autre que celui où au moins l’un des parents est du génotype 136AA RR en 171 doivent être génotypés ou retirés du troupeau au plus tard à l’âge de 12 mois. Les descendants du génotype QQ en 171 doivent être retirés au plus tard à l’âge de 12 mois.

6.8

Après un an d’application continue des restrictions qui visent le génotype des animaux introduits et la surveillance des animaux qui meurent, et une fois qu’est établi un deuxième inventaire annuel qui atteste par des documents la composition fidèle du troupeau, le propriétaire peut demander l’avancement dans le PVCTT au niveau certifié.

6.9

Une fois que le troupeau a reçu le statut « certifié », il le maintient pourvu que les exigences appliquées à ce niveau soient respectées (génotypage des descendants issus d’accouplements entre parents dont le génotype n’est pas RR en 171 et restrictions génotypiques visant les sujets reproducteurs achetés ou le germoplasme; surveillance des cadavres d’animaux). Une demande accompagnée du rapport annuel (y compris l’inventaire des animaux) et de tous les documents à l’appui doit être présentée tous les ans à l’évaluateur du statut.

7. Dépistage génétique effectué sur les béliers seulement

7.1

Le producteur commence par sélectionner des béliers reproducteurs chez lesquels le génotype 136AA RR en 171 est attesté. Il faut déterminer deux fois le génotype des mâles reproducteurs136AA RR en 171. (Voir les sections 3.20 et 3.21 sous Règles générales pour obtenir de plus amples renseignements.)

7.2

Au cours des cycles de reproduction subséquents, le producteur élimine les moutons de manière à pouvoir attester par des documents (registres de troupeau) que tous ceux qui restent sont des descendants d’un bélier de génotype 136AA 171RR.

7.3

Tous les mâles reproducteurs subséquents, qu’il s’agisse de sujets de remplacement naturels ou d’animaux achetés ou prêtés, doivent être de génotype136AA 171RR. La semence doit provenir de béliers de génotype 136AA 171RR. Toutes les femelles reproductrices, autres que les sujets de remplacement naturels, et les embryons doivent être attestés 136AA QR ou RR en 171 par génotypage.

7.4

À cette étape, le producteur dressera, sous la supervision d’un vétérinaire accrédité pour mettre en application le PVCTT, un inventaire annuel et attestera par des documents le retrait des sujets QQ en 171 (136AA 171QQ, 136AV 171QQ, 136VV 171QQ) et 136AV 171QR et des animaux dont le génotype n’a pas été déterminé. À ce stade, il peut aussi présenter une demande officielle d’inscription au PVCTT. Si la demande est acceptée, on attribue au troupeau le niveau A.

7.5

Dès l’admission dans le programme, des échantillons de cerveau prélevés sur tous les moutons de plus de 12 mois qui meurent à la ferme (cadavres d’animaux) doivent être soumis à un laboratoire approuvé par l’ACIA pour le dépistage de la tremblante. Si aucun échantillon convenable n’a été soumis à des fins d’analyse au cours d’une période de 12 mois ou plus, on devra tuer (par abattage ou euthanasie) au moins un animal âgé de 18 mois ou plus qui est dans le troupeau depuis au moins 18 mois et soumettre au laboratoire un échantillon approprié.

Comme solution de rechange, si aucun échantillon convenable n’a été soumis à des fins d’analyse au cours d’une période de 12 mois ou plus, on pourrait permettre au producteur de demeurer inscrit au programme, au même niveau, pour une autre année (afin de lui donner le temps d’élever un animal à des fins d’abattage et d’analyse). Si le producteur est certifié, il encourra une pénalité de statut d’un an, et le statut de son troupeau sera rétrogradé, passant du niveau certifié au niveau A.

7.6

Après un an de mise en oeuvre continue des restrictions visant le génotypage des animaux introduits et de surveillance à l’égard des cadavres d’animaux, et une fois qu’est dressé un deuxième inventaire annuel qui décrit, documents à l’appui, la composition fidèle du troupeau, le propriétaire peut demander d’avancer au niveau « certifié » du PVCTT.

7.7

Une fois que le troupeau a reçu le statut certifié, il le maintient pourvu que les exigences appliquées à ce niveau soient respectées (sélection de béliers reproducteurs de remplacement chez lesquels le génotypage a été effectué à deux reprises, sélection des brebis achetées et surveillance des animaux morts). Une demande accompagnée du rapport annuel (y compris l’inventaire des animaux) et de tous les documents à l’appui doit être présentée tous les ans à l’évaluateur du statut.

Haut de la page