En plus de s’appuyer sur la surveillance de la maladie, les voies de certification 2 et 3 du PVCTT s’appuient sur des tests effectués sur des animaux vivants, comme les tests des tissus lymphoïdes et le génotypage pour déterminer la résistance à la tremblante. Ces voies permettent d’obtenir la certification plus rapidement. Toutefois, il est peu probable que les voies de cheminement 2 et 3 soient reconnues à l’échelle internationale dans un avenir proche.

 

VOIE 2A—CETTE VOIE N’EST PAS DISPONIBLE POUR LES CHÈVRES

Des échantillons sanguins sont prélevés sur toutes les brebis âgées de plus de 14 mois et sont soumis à des tests de génotype effectués dans un laboratoire approuvé par l’ACIA (une liste des laboratoires offrant le service de génotypage et des analyses sur des animaux vivants est disponible). Les échantillons (p. ex. des échantillons sanguins) requis aux fins de génotypage doivent être prélevés par un vétérinaire accrédité pour le PVCTT ou par une tierce partie sous la surveillance d’un vétérinaire accrédité pour le PVCTT (p. ex. un étudiant en médecine vétérinaire, un technicien). Toutes les brebis âgées de 14 mois ou plus chez qui la présence du génotype 171QQ (un génotype qui démontre une faible résistance à la tremblante) a été confirmée doivent subir un prélèvement du tissu lymphoïde de la membrane nictitante par un vétérinaire accrédité, et cet échantillon doit être analysé par un laboratoire accrédité par l’ACIA afin de détecter la présence de la tremblante. Au moins 50 brebis doivent subir une biopsie pour que le cheminement sur cette voie puisse être poursuivi. Si le résultat de tous les tests de dépistage de la tremblante est négatif, l’éleveur peut présenter une demande d’inscription au PVCTT; si sa demande est acceptée, il est inscrit au niveau B.

genotyping for scrapies

 

VOIE 2B—CETTE VOIE EST DISPONIBLE POUR LES CHÈVRES

Des échantillons sanguins sont prélevés sur toutes les brebis âgées de plus de 12 mois et sont soumis à des tests de génotype effectués dans un laboratoire approuvé par l’ACIA. Les échantillons (p. ex. des échantillons sanguins) requis aux fins de génotypage doivent être prélevés par un vétérinaire accrédité pour le PVCTT ou par une tierce partie sous la surveillance d’un vétérinaire accrédité pour le PVCTT (p. ex. un étudiant en médecine vétérinaire, un technicien). Toutes les brebis âgées de 12 mois ou plus chez qui la présence du génotype 171QQ a été confirmée doivent subir une biopsie du tissu lymphoïde associé à la muqueuse recto-anale par le vétérinaire sous-traitant accrédité, et cet échantillon doit être analysé par un laboratoire accrédité par l’ACIA afin de détecter la présence de la tremblante. Au moins 50 brebis doivent subir une biopsie pour que le cheminement sur cette voie puisse être poursuivi. Toutes les chèvres âgées de 12 mois ou plus doivent subir une biopsie du tissu lymphoïde associé à la muqueuse recto-anale effectuée par un vétérinaire sous-traitant accrédité, et cet échantillon doit être analysé par un laboratoire accrédité par l’ACIA afin de détecter la présence de la tremblante. Au moins 50 chèvres doivent subir une biopsie pour que le cheminement sur cette voie puisse être poursuivi. Si le résultat de tous les tests de dépistage de la tremblante est négatif, l’éleveur peut présenter une demande d’inscription au PVCTT; si sa demande est acceptée, il est inscrit au niveau B.

 

VOIE 3 : ENSEMBLE DU TROUPEAU—CETTE VOIE N’EST PAS DISPONIBLE POUR LES CHÈVRES

Des échantillons sanguins sont prélevés sur tous les animaux de reproduction et sont soumis à des tests de génotype effectués dans un laboratoire approuvé par l’ACIA. Une fois les résultats obtenus, tous les animaux reproducteurs chez qui la présence du génotype 171QQ a été confirmée sont retirés du troupeau de reproduction. Si des animaux de reproduction devant être retirés du troupeau ont déjà servi à la reproduction, il est nécessaire de déterminer le génotype de leur progéniture afin de déterminer s’ils peuvent également être retenus. Après le retrait des moutons 171QQ du troupeau, un nouvel inventaire doit être effectué sous la supervision d’un vétérinaire accrédité pour le PVCTT afin de confirmer que tous les animaux de reproduction sont de génotype 171RR ou 171QR À ce stade, l’éleveur peut faire une demande officielle d’inscription au PVCTT. Si sa demande est acceptée, on attribue au troupeau le niveau A.

 

VOIE 3 : BÉLIERS SEULEMENT—CETTE VOIE N’EST PAS DISPONIBLE POUR LES CHÈVRES

Un éleveur commence par sélectionner les béliers de reproduction porteurs du génotype 171RR. Au cours des cycles de reproductions suivants, l’éleveur doit réformer des animaux du troupeau de manière à ce que tous les moutons restants soient inscrits (au registre du troupeau) comme faisant partie de la progéniture d’un bélier de génotype 171RR. Tous les mâles de reproduction subséquents, qu’ils soient des remplaçants naturels, des animaux achetés ou prêtés, doivent être du génotype 171RR. La semence doit provenir de béliers de génotype 171RR. Toutes les femelles de reproduction, autres que les remplaçants naturels, ainsi que les embryons doivent être de génotype 171QR ou RR. À ce moment, un inventaire annuel doit être effectué sous la supervision d’un vétérinaire accrédité pour le PVCTT et doit confirmer le retrait des moutons de génotype 171QQ et des moutons qui n’ont pas été soumis au génotypage. Une fois cet inventaire effectué, l’éleveur peut déposer une demande officielle d’inscription au PVCTT; si elle est acceptée, on attribue au troupeau le niveau A.