La tremblante est présente au Canada depuis presque 70 ans. À l’heure où la majorité des pays du monde cherchent activement à éradiquer toutes les encéphalopathies spongiformes transmissibles, la subsistance de la tremblante au Canada lui interdit l’accès aux marchés internationaux, y compris au marché américain. Avec votre aide, le Canada peut agir pour éradiquer la tremblante.

Le Programme national de surveillance de la tremblante

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et plusieurs ministères de l’agriculture provinciaux ont lancé un programme de surveillance pour détecter la tremblante dans les cheptels nationaux de moutons et de chèvres. Son objectif consiste à repérer tout animal infecté afin que des mesures appropriées puissent être prises pour éradiquer complètement la maladie dans notre pays.

Le rôle de l’éleveur

Pour mener le programme de surveillance à bien, il est nécessaire de conserver les carcasses des animaux matures morts à la ferme. L’éradication n’est possible que si chaque source de la maladie est découverte. Il faut tester des animaux représentant la totalité des cheptels nationaux de moutons et de chèvres. Faites votre part : faites analyser les carcasses des animaux morts à votre ferme et encouragez vos voisins à faire de même.

Signalez tous les moutons et chèvres âgés de 12 mois et plus qui sont morts à votre ferme. De même, signalez les animaux adultes qui présentent les signes ou symptômes suivants :

  • Perte de poids inexpliquée
  • Difficultés à se tenir debout ou à marcher
  • Changements de comportement

Dédommagement

Un dédommagement est offert pour tout animal vivant dont l’abattage est ordonné par l’ACIA.

Protéger la santé des moutons et des chèvres

Réduisez le risque d’apparition de la tremblante à votre ferme en évitant d’introduire de nouvelles femelles provenant d’autres troupeaux et en testant tous les animaux adultes morts, ou en assurant une reproduction sélective afin de produire des animaux génétiquement résistants à la tremblante. Il est également conseillé de respecter les pratiques générales de biosécurité en matière d’élevage (aiguilles, dispositifs d’étiquetage, etc.) et de les faire respecter par les visiteurs.

Pour en savoir davantage

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le coordonnateur du programme.
Téléphone : numéro sans frais : 1 866 534-1302,
Numéro local : 613 652-1824, télécopieur : 613 652-1599
Ou communiquez avec le bureau de l’ACIA de votre localité (voir les pages bleues du répertoire téléphonique).