Quoi de Neuf?

Si vous avez des questions concernant la tremblante ou, is vous avez des idée ou des ajout à suggérer, veuillez communiquer avec la coordonnatrice du programme de la tremblante. Le comité du programme de la tremblante se réunit annuellement ou lorqu'll reçoit des demandes spécifiques.

Mises à jour De Projet De Septembre 2005

Expansion de l’étude nationale des génétiques de la tremblante dans les moutons canadiens de race pure

L’étude nationale des génétiques de la tremblante dans les moutons canadiens de race pure est en expansion et comprend maintenant toutes les races ovines enregistrées avec la Société canadienne d’enregistrement des animaux (SCEA). Depuis juin 2005, les échantillons sont acceptés, mais seulement des membres de la Société canadienne des éleveurs de moutons (SCÉM). Avec l’expansion récente du projet, des échantillons peuvent maintenant être acceptés d’éleveurs de moutons Katahdin et Finnois ainsi que des moutons commerciaux qui sont enregistrés avec la SCEA.

Puisque le nombre d’échantillons soumis au début de ce projet était moins que prévu, il est espéré que cette expansion augmentera le nombre de producteurs qui soumettent des échantillons. C’est une occasion unique et limitée pour les producteurs de tester leurs sujets de reproduction à un tarif réduit », dit Jonathan Wort, Gérant général du Ontario Sheep Marketing Agency. Les producteurs sont encouragés de participer à ce projet tandis que les fonds sont disponibles.

La tremblante est une maladie des prions qui affecte les moutons et les chèvres. Même s’il s’agit d’une maladie qui n’affecte pas les humains, la tremblante est fatale aux moutons et aux chèvres. De plus, cette maladie tombe dans la catégorie d’encéphalopathie spongiforme transmissible (EST). Caractéristique de cette famille de maladies, il n’y a pas de test fiable pour les animaux vivants.

Par contre, les variations dans la composition génétique des moutons sont liées directement à la facilité avec laquelle l’animal sera infecté si exposé à la maladie. Avec les analyses ADN, il est possible de déterminer quels animaux sont résistants à la tremblante et qui passeront cette résistance à leur progéniture.

En collaboration avec la plupart des pays qui sont considérés producteurs ovins, l’industrie ovine canadienne s’est engagée à réduire les cas de la tremblante en choisissant les sujets de reproduction qui démontrent le plus de résistance à la tremblante.

Des programmes similaires ont été développés dans plusieurs provinces, mais, ce projet est le premier qui offre le génotype ovin au niveau national. Les fonds pour ce projet proviennent en grande partie du Programme pour l’avancement du secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire (PASCAA) géré par Agriculture et Agroalimentaire Canada mais est aussi supporté par plusieurs organismes ovins nationaux et provinciaux.

Nous croyons sincèrement que nos actions immédiates sont nécessaires pour réduire les cas de la tremblante dans notre troupeau ovin national , dit Murray Emke, Président de la Société canadienne des éleveurs de moutons. Nous sommes contents de pouvoir offrir ce projet à un plus grand nombre de producteurs que prévu. Selon M. Emke, l’expansion de ce projet pour inclure tous sujets enregistrés est une action très positive – le projet est maintenant très similaire à celui du USDA. Le projet canadien était déjà uniquement exclusif car un des buts principal était de maintenir les normes de production tout en améliorant la résistance à la tremblante en prélevant des échantillons de brebis ainsi que de béliers.

L’étude nationale permet aux éleveurs de prélever des échantillons du nombre d’animaux qu’ils veulent, et ce, avec un rabais aux frais d’analyse et de vétérinaire. Il s’agit simplement d’un échantillon de sang pour reçevoir les résultats génétiques de trois codons du gène prion qui indique la résistance à la tremblante.

En participant à ce projet, les producteurs reçoivent les outils nécessaires pour interpréter les résultats des analyses et ces résultats sont inclus dans la base de données nationale qui se trouve sur le site Internet http://web3.nsac.ca/eng/research/gen/public/

QU’Y A-T-IL DE NOUVEAU?

  • Des échantillons de tous moutons enregistrés avec la SCEA seront maintenant acceptés.
  • Remboursement de 5$ par échantillon pour tous échantillons analysés entre juin 2003 et juin 2005 – maintenant proroger pour inclure les résultats avec seulement un codon (au paravant, deux codons étaient exigés). Numéro d’enregistrement de l’animal et copie officielle du rapport de laboratoire sont toujours nécessaires.
  • Les membres de la Société des éleveurs de moutons du Manitoba ont initié un projet de démonstration en utilisant des étiquettes d’oreilles spéciales pour prélever des échantillons de matériel génétique. Puisque chaque échantillon de matériel génétique est scellé dans un contenant qui est résistant à l’altération et qui est identifié avec le même numéro d’identification qui se trouve sur l’étiquette d’oreille, aucun vétérinaire est nécessaire pour prélever les échantillons. Les éleveurs des autres provinces qui s’y intéressent sont priés de communiquer avec le directeur du projet de la tremblante.
Two Sheep

Faits et informations concern ant la tremblante

Centres Opérationnel ACIA

Siège social

59 Camelot Drive
Ottawa, Ontario, K1A 0Y9
Téléphone : (613) 225-2342 /
1-800-442-2342
Télécopieur: (613) 228-6601

 

Centre opérationnel de l'Atlantique

1081 Main St, PO Box 6088
Moncton, New Brunswick, E1C 8R2
Téléphone : (506) 851-7400
Télécopieur: (506) 851-2689

 

Centre l'opérationnel de l'Ontario

174 Stone Rd W
Guelph, Ontario, N1G 4S9
Téléphone : (519) 837-9400
Télécopieur: (519) 837-9766

 

Centre l'opérationnel du Quebec

Room 746-C - 2001 University St,
Montreal, Quebec, H3A 3N2
Téléphone : (514) 283-8888
Télécopieur: (514) 283-3143

 

Centre l'opérationnel de l'Ouest

Room 654 - 220 4th Ave SE
Calgary, Alberta, T2G 4X3
Téléphone : (403) 292-4301
Télécopieur: (403) 292-5707

Partenaires