Quoi de Neuf?

Si vous avez des questions concernant la tremblante ou, is vous avez des idée ou des ajout à suggérer, veuillez communiquer avec la coordonnatrice du programme de la tremblante. Le comité du programme de la tremblante se réunit annuellement ou lorqu'll reçoit des demandes spécifiques.

Mise à jour de décembre 2009

L’année 2010 arrive à grands pas et le moment est bien choisi pour prendre le temps de repenser à l’année qui se termine. Voici donc un aperçu des activités de Tremblante Canada en 2009.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a confirmé six cas de tremblante en 2009. Parmi ces cas, quatre étaient atypiques. L'un provenait de la Saskatchewan, un de l'Alberta et deux de l'Ontario. Deux des six animaux étaient atteints de la tremblante classique, et les deux provenaient du Québec. Pour suivre ce dossier pendant l’année, visitez le site de l’ACIA à l’adresse suivante : http://www.inspection.gc.ca/francais/anima/disemala/scrtre/scrtref.shtml

L’éradication de la tremblante a constitué un thème d’importance en 2009. Au cours de l’été, l’ACIA a rencontré le département de l’agriculture des États-Unis (USDA) pour discuter de ce dossier. Le message principal qui s’est dégagé de cette rencontre est que l’USDA est actuellement en voie d’atteindre le statut « exempt de la tremblante » d’ici 2017, et qu’il possède les ressources nécessaires. Pour atteindre ce statut, l’USDA a investi approximativement 120 M$ entre 2001 et 2009.

À la même réunion, l’USDA a interrogé le Canada sur ses projets d’éradication de la tremblante. Les représentants du département américain voulaient savoir à quel point le Canada est sérieux dans sa démarche d'éradication de la maladie et quel est notre véritable objectif en matière de tremblante.

L’USDA a également affirmé qu’il continuera de garder l'industrie américaine et canadienne harmonisées uniquement si l'objectif du Canada est l'éradication totale et que nous prenons toutes les mesures pour l’atteindre. Cela signifie que le Canada devra adopter des mesures croissantes d’intolérance aux risques externes (c'est-à-dire des restrictions croissantes sur les animaux autorisés à entrer au pays).

Cela incite fortement le Canada à envisager les prochaines étapes à suivre relativement à la tremblante. À la lumière de ces conclusions, Tremblante Canada a envoyé une demande au Fonds Agri-flexibilité d'Agriculture et Agroalimentaire Canada, afin d'effectuer une étude nationale de prévalence de la tremblante. Les États-Unis ont fait une étude similaire en 2002. Au moment d’aller sous presse, la demande de Tremblante Canada était toujours à l’étude. Par conséquent, les détails relatifs à ce projet seront publiés au début de 2010.

Dans un autre ordre d'idée, le sondage national sur le génotype a pris fin le 31 mars 2009. De façon générale, ce projet de recherche d'une durée de trois ans a connu un franc succès et a permis de fournir de l'information sur la génétique des moutons canadiens de pur sang. Au total, environ 9 300 moutons canadiens de pur sang au subit un test de génotype dans le cadre de ce projet.

Ces nouvelles données joueront un rôle positif dans l’industrie canadienne du mouton, en ce sens qu’elles permettront d’ajouter aux connaissances de l’industrie sur la tremblante, d’augmenter le nombre de moutons ayant subit le test de génotype au Canada et de fournir à l’industrie de l’information pour mettre en œuvre des programmes de reproduction visant à réduire l’incidence de la tremblante. Il s’agit d’étapes importantes pour parvenir à l’objectif d’industrie exempte de la tremblante et pour s’assurer que le Canada suit les initiatives de la communauté agricole internationale en matière de tremblante.

Vous pouvez lire le sommaire du rapport final de ce projet au http://www.scrapiecanada.ca/genotyping-NatSurvey.html ou en demandant un exemplaire à Tremblante Canada.

Le projet-pilote du Programme de certification des troupeaux à l’égard de la tremblante s'est également terminé la fin de mars 2009. Les résultats de ce projet ont fourni à l’industrie de l’information nouvelle sur les coûts associés à la mise en œuvre d’un programme national de certification à l’égard de la tremblante.

Les résultats montrent qu’il en coûterait environ 211 000 $ par an pour faire fonctionner un programme national de certification à l’égard de la tremblante. Les producteurs désirant participer à ce programme devraient débourser en moyenne 250 $ par année en frais de vétérinaire. Le temps consacré au programme se chiffre à environ 14 heures par producteur par année.

Two Sheep

Faits et informations concern ant la tremblante

Centres Opérationnel ACIA

Siège social

59 Camelot Drive
Ottawa, Ontario, K1A 0Y9
PHONE: (613) 225-2342 / 1-800-442-2342
Fax: (613) 228-6601

 

Centre opérationnel de l'Atlantique

1081 Main St, PO Box 6088
Moncton, New Brunswick, E1C 8R2
PHONE: (506) 851-7400
Fax: Fax: (506) 851-2689

 

Centre l'opérationnel de l'Ontario

174 Stone Rd W
Guelph, Ontario, N1G 4S9
PHONE: (519) 837-9400
Fax: (519) 837-9766

 

Centre l'opérationnel du Quebec

Room 746-C - 2001 University St,
Montreal, Quebec, H3A 3N2
PHONE: (514) 283-8888
Fax: (514) 283-3143

 

Centre l'opérationnel de l'Ouest

Room 654 - 220 4th Ave SE
Calgary, Alberta, T2G 4X3
PHONE: (403) 292-4301
Fax: (403) 292-5707

Partenaires

Vous pouvez lire le sommaire du rapport final de ce projet-pilote au http://www.scrapiecanada.ca/2009augF.html ou en demandant un exemplaire à Tremblante Canada.

Bien que la partie « projet-pilote » du Programme de certification des troupeaux à l’égard de la tremblante ait pris fin en mars, le Programme ne s’est pas arrêté. Il fonctionne toujours et est ouvert à tous les producteurs canadiens de moutons ou de chèvres désirant y participer. À la fin de 2009, le Programme comptait 60 producteurs participants et 13 producteurs temporaires. De ce nombre, 53 sont des producteurs de moutons et 20, des producteurs de chèvres.

Tremblante Canada aimerait féliciter les producteurs suivants, qui ont réussi à obtenir le statut de producteur certifié dans le cadre du Programme :

  • Bill et Lynne Duffield, Codan Suffolks, Ontario
  • Ray et Ann Marie Hauck, Ram H Breeders, Alberta
  • Malcolm et Shirley Rose, Manitoba
  • PharmAthene Canada Incorporated, Quebec
Haut de la page