Quoi de Neuf?

Si vous avez des questions concernant la tremblante ou, is vous avez des idée ou des ajout à suggérer, veuillez communiquer avec la coordonnatrice du programme de la tremblante. Le comité du programme de la tremblante se réunit annuellement ou lorqu'll reçoit des demandes spécifiques.

Mise à jour d'août 2010

Le nouveau projet de Tremblante Canada

Tremblante Canada est fière d’annoncer le début officiel de son prochain projet.

Dirigé par l’industrie, ce projet durera trois ans et soutiendra le développement et la mise sur pied d’une Étude nationale de la prévalence de la tremblante et appuiera le prolongement du Programme volontaire de certification des troupeaux à l’égard de la tremblante (PVCTT).

L’Étude nationale de la prévalence de la tremblante

L’objectif de l’Étude nationale de la prévalence de la tremblante est de déterminer la prévalence de la tremblante chez les troupeaux de moutons canadiens. Le troupeau national de la chèvre n’est pas inclus dans la section prévalence de l’étude à ce moment, mais des promoteurs de projet travaillent de concert avec l’industrie pour assurer leur inclusion à une date ultérieure.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA), partenaire du projet, fera la collecte et testera 15 000 échantillons de cerveaux et de ganglions lymphatiques provenant de moutons maturesd étruits dans des abattoirs à travers le Canada. La taille de l’échantillon est basée sur un pourcentage valide du troupeau de brebis du Canada en date de l’année 2008.

L’intention est de représenter avec exactitude la répartition géographique de la population ovine au Canada. Ainsi, toutes les grandes installations et la majorité des installations d’abattage de taille moyenne sont incluses dans le projet. Les échantillons seront collectés à partir de différents abattoirs à de différentes journées, lieux et dates qui seront déterminés aléatoirement. Les résultats de l’étude seront compilés par l’ACIA et analysés avec l’aide d’experts de l’Université de Guelph.

Une fois l’étude de prévalence complétée, la Fédération canadienne du mouton (FCM) prévoit établir un échéancier précis stipulant le moment où la tremblante sera éradiquée du Canada. Une fois l’éradication réussie, l’OIE exige une période de surveillance pendant sept ans avant que le Canada puisse se déclarer exempt de tremblante.

Le département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) a déjà réalisé une étude de surveillance nationale de l’abattage et a établi la prévalence nationale et régionale de la tremblante. Les États-Unis ont mis sur pied la première phase de leur programme national accéléré d'éradication de la tremblante en 2001 et travaillent afin d’être reconnus comme étant exempt de tremblante d’ici 2017. Les Industries canadiennes du mouton et de la chèvre travaillent dans le but de s’harmoniser avec les États-Unis sur les enjeux relativement à la tremblante afin d'éliminer les barrières commerciales actuelles. La réalisation de l’étude de la prévalence de la tremblante et la progression vers l’éradication la tremblante sont des moyens conformes à la stratégie présentement entamée par les États-Unis.

Le Programme volontaire de certification des troupeaux à l’égard de la tremblante

Le prolongement du PVCTT permet aux troupeaux élites du Canada d’obtenir le statut et la reconnaissance internationale comme étant des installations exemptes de tremblante. Dans le futur, ces troupeaux peuvent être reconnus internationalement comme étant un compartiment exempt de tremblante avant l’éradication complète de la tremblante au Canada.

Les producteurs canadiens de moutons et de chèvres participants à ce programme doivent travailler avec un vétérinaire accrédité, doivent cesser d'introduire des animaux provenant de l'extérieur dans leurs troupeaux et doivent compléter une surveillance annuelle de la tremblante. La participation au PVCTT devrait également permettre aux producteurs d'accéder à des partenaires commerciaux internationaux, dont les États-Unis.

Les nouvelles subventions suivantes seront versées aux producteurs participants :

  • 100 $ par années seront alloués pour rembourser les frais de la visite annuelle d’un vétérinaire pour effectuer l’inventaire.
  • Les tests aux cerveaux pour dépister la tremblante (à des laboratoires désignés) seront payés par le programme.
  • 100 $ seront alloués pour faire venir un vétérinaire à la ferme afin qu'il retire un échantillon du cerveau pour le dépistage de la tremblante.
  • $20 per shipment to send scrapie brain samples to designated laboratories.
  • 20 $ seront alloués pour chaque envoi d’échantillons de cerveaux à des laboratoires désignés.
Two Sheep

Faits et informations concern ant la tremblante

Centres Opérationnel ACIA

Siège social

59 Camelot Drive
Ottawa, Ontario, K1A 0Y9
PHONE: (613) 225-2342 / 1-800-442-2342
Fax: (613) 228-6601

 

Centre opérationnel de l'Atlantique

1081 Main St, PO Box 6088
Moncton, New Brunswick, E1C 8R2
PHONE: (506) 851-7400
Fax: Fax: (506) 851-2689

 

Centre l'opérationnel de l'Ontario

174 Stone Rd W
Guelph, Ontario, N1G 4S9
PHONE: (519) 837-9400
Fax: (519) 837-9766

 

Centre l'opérationnel du Quebec

Room 746-C - 2001 University St,
Montreal, Quebec, H3A 3N2
PHONE: (514) 283-8888
Fax: (514) 283-3143

 

Centre l'opérationnel de l'Ouest

Room 654 - 220 4th Ave SE
Calgary, Alberta, T2G 4X3
PHONE: (403) 292-4301
Fax: (403) 292-5707

Partenaires

Le financement sera également alloué pour l’administration, les communications et la promotion du projet.

Avantages pour l’industrie

Tel que mentionné ci-dessus, la réalisation d’une Étude nationale de la prévalence de la tremblante et le soutient continu du PVCTT permettent au Canada de progresser vers l’éradication de la tremblante et de continuer à s’harmoniser avec les États-Unis afin de retirer les barrières commerciales actuelles.

L’éradication complète de la tremblante permettra à l’agriculture canadienne, au gouvernement et aux industries d’économiser des millions de dollars. Des rapports en provenance des États-Unis ont établi que le pays perd environ 20 millions de dollars annuellement en raison de la tremblante.

La réduction et l’élimination de la tremblante du Canada réduira, ou préviendra également la destruction de troupeaux atteints de la tremblante, ce qui s’avère dispendieux et qui présente des inquiétudes pour le bien-être des animaux du secteur du bétail canadien ainsi que pour le public.

Le financement pour ce projet provient du programme Agri-flexibilité d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). Les opinions exprimées dans ce document sont celles de la FCM et ne reflètent pas forcément la position d'AAC.

Haut de la page