Quoi de Neuf?

Si vous avez des questions concernant la tremblante ou, is vous avez des idée ou des ajout à suggérer, veuillez communiquer avec la coordonnatrice du programme de la tremblante. Le comité du programme de la tremblante se réunit annuellement ou lorqu'll reçoit des demandes spécifiques.

Mise à jour de mars 2010

Tremblante: nouveau financement approuvré

Le 6 février 2010, Agriculture et Agroalimentaire Canada approuvait le financement pour le Plan d’éradication national des EST (Encéphalopathies spongiformes transmissibles), un programme qui sera administré par la Fédération Canadienne du mouton, la Société Canadienne des éleveurs de moutons et la Fédération Canadienne Nationale de la chèvre.

C’est un montant de 4,5 M$ qui a été alloué pour financer une étude de trois ans qui concentrera ses efforts à déterminer la prévalence de la tremblante au sein des troupeaux canadiens de moutons et de chèvres ainsi que d’assurer la poursuite du Programme volontaire de certification des troupeaux à l’égard de la tremblante (PVCTT). En principe, le projet devrait débuter au cours du prochain mois et de nouveaux remboursements devraient être offerts aux éleveurs membres du PVCTT.

Les objectifs du Plan d’éradication national des EST sont :

  • Déterminer la prévalence de la tremblante au sein des troupeaux canadiens de moutons et de chèvres;
  • Créer un échéancier précis au cours duquel la tremblante peut être éradiquée du Canada et à la fin des sept années de surveillances recommandées par l’Organisation Mondiale de Santé Animale (OIE), s’assurer que le Canada est internationalement reconnu comme étant libre de la tremblante;
  • Développer un plan d’affaires qui permettra aux industries canadiennes du mouton et de la chèvre de travailler ensemble sur des éléments du programme qui contribueront à améliorer le contrôle et l’élimination des EST au Canada
  • D’administrer le Programme volontaire de certification des troupeaux à l’égard de la tremblante (PVCTT).

Les bénéficiaires du Plan d’éradication national des EST comptent :

  • Les producteurs canadiens de moutons et de chèvres;
  • Les associations des industries du mouton et de la chèvre et les gouvernements provinciaux/fédéraux qui désirent demeurer compétitifs au sein du marché international;
  • Tous les éleveurs canadiens qui manifestent un intérêt pour l’élevage commercial sur les marchés internationaux.

Ce projet a été conçu pour établir la prévalence de la tremblante au sein des troupeaux canadiens et d’établir un échéancier précis au cours duquel la tremblante pourra être éradiquée du Canada. Le but, à long terme, est que le Canada soit libre de toutes traces de tremblante au terme des sept années de contrôle recommandées par l’OIE. Si le Canada désire demeurer un candidat compétitif sur le marché international, il est essentiel qu’il soit reconnu comme étant libre de tremblante. Auprès des États-Unis, cela aura également un impact direct sur le maintien des relations commerciales de petits ruminants. Depuis 2001, les États-Unis ont investi 120 M$ sur l’éradication de la tremblante et prétendent que le pays en sera libre en 2017. Afin de maintenir ses relations commerciales, le Canada doit réaliser des progrès similaires.

Le projet permettra le développement d’un plan d’affaires concentré sur l’éradication des EST qui profitera aux éleveurs canadiens de moutons et de chèvres ainsi qu’à l’ensemble de l’industrie canadienne de l’agriculture. Ce plan d’affaires mettra l’emphase sur la gestion des risques et le contrôle de la maladie et contribuera ainsi à l’éradication des EST. Les industries canadiennes du mouton et de la chèvre travailleront ensemble sur ce plan en partageant leurs ressources, leur temps et leurs argents. De plus, afin d’augmenter la rentabilité et l’efficacité de l’exercice, les informations relatives aux EST seront aussi partagées.

La poursuite du Programme volontaire de certification des troupeaux à l’égard de la tremblante (PVCTT) assurera la progression du Canada vers une éradication complète des EST. A cet égard, les producteurs canadiens de moutons et de chèvres qui ont adhéré à ce projet doivent fermer leurs cheptels/troupeaux et compléter annuellement la surveillance de toutes manifestations de la tremblante. En participant à ce programme, les producteurs maintiennent leur accès aux partenaires commerciaux internationaux, incluant les États-Unis. La tenue de ce programme permet au Canada de conserver la confiance de la communauté internationale à l’égard de son industrie de production de moutons et de chèvres, de sa génétique et de sa production laitière.

Two Sheep

Faits et informations concern ant la tremblante

Centres Opérationnel ACIA

Siège social

59 Camelot Drive
Ottawa, Ontario, K1A 0Y9
PHONE: (613) 225-2342 / 1-800-442-2342
Fax: (613) 228-6601

 

Centre opérationnel de l'Atlantique

1081 Main St, PO Box 6088
Moncton, New Brunswick, E1C 8R2
PHONE: (506) 851-7400
Fax: Fax: (506) 851-2689

 

Centre l'opérationnel de l'Ontario

174 Stone Rd W
Guelph, Ontario, N1G 4S9
PHONE: (519) 837-9400
Fax: (519) 837-9766

 

Centre l'opérationnel du Quebec

Room 746-C - 2001 University St,
Montreal, Quebec, H3A 3N2
PHONE: (514) 283-8888
Fax: (514) 283-3143

 

Centre l'opérationnel de l'Ouest

Room 654 - 220 4th Ave SE
Calgary, Alberta, T2G 4X3
PHONE: (403) 292-4301
Fax: (403) 292-5707

Partenaires

Les résultats de ce projet seront bénéfiques à l’ensemble de l’industrie du mouton et de la chèvre. Afin d’éliminer la tremblante, il faut d’abord connaître sa prévalence puis mettre en place un plan d’affaires qui se concentrera sur l’éradication de la maladie. Une éradication complète permettra aux gouvernements et aux industries respectives de sauver des millions de dollars annuellement. Des rapports de recherche issus des États-Unis indiquent que la maladie de la tremblante leur coûte environ 20 M$ annuellement. La réduction puis l’élimination de la tremblante sur notre territoire permettront également de réduire et de prévenir la destruction et l’élimination des troupeaux infectés par la maladie, une situation onéreuse qui inquiète tant le secteur canadien des éleveurs que les consommateurs. Il est claire que le contrôle et l’élimination de tous les types d’EST au Canada est essentiel pour la santé et le commerce des produits du bétail. Enfin, en permettant aux producteurs d’appliquer des mesures d’atténuation des risques de maladies, le secteur de l’assurance privée pourrait sans doute être plus disposé à envisager le renouvellement d’assurances du risque financier résiduel.

Pour en savoir davantage au sujet de la BR et/ou de la tremblante, veuillez communiquer avec Tremblante Canada au 1 866 534-1302 ou à admin@scrapiecanada.ca

Haut de la page